RÉSEAU QUÉBÉCOIS
SUR L’INTÉGRATION CONTINENTALE

Communiqué/ AÉCG : Le Réseau pour le commerce juste exige que le gouvernement Harper rende public le texte de l’accord, et il lance une pétition en ligne pour la tenue d’un examen public

vendredi 18 octobre 2013 par Pierre-Yves

OTTAWA, ONTARIO—(Marketwired - 18 oct. 2013) - Le Réseau pour le commerce avec 30 autres organisations ont envoyé une LETTRE OUVERTE au premier ministre Stephen Harper pour lui demander de diffuser immédiatement l’ébauche de l’Accord économique et commercial global (AÉCG) entre le Canada et l’Union européenne. Le gouvernement fédéral vient d’annoncer la conclusion des négociations relatives à l’accord commercial entre le Canada et l’Union européenne.

« Les textes de l’AÉCG qui ont fait l’objet de fuites au cours des quatre dernières années démontrent que l’Accord aura de vastes conséquences négatives pour les collectivités et les gouvernements locaux, principalement parce que l’accord restreindra la marge de man ?uvre en matière de politiques publiques à la demande des grandes entreprises des deux côtés de l’Atlantique », précise la lettre adressée au premier ministre Harper. « Les évaluations économiques de l’accord qui ont été publiées depuis le début des négociations font aussi planer de sérieux doutes sur la valeur de l’AÉCG pour les exportateurs et les travailleuses et travailleurs canadiens. »

L’accord commercial entre le Canada et l’Union européenne minera fort probablement le contrôle démocratique sur les services publics, accordera des droits d’investisseurs aux grandes entreprises européennes et veillera à l’application de ces droits au moyen d’un processus d’arbitrage secret et dépourvu de tout mécanisme de reddition de comptes, étendra la protection conférée par un brevet aux médicaments de marque déposée (entraînant ainsi une hausse importante du prix des médicaments), interdira aux administrations municipales de favoriser l’achat de produits et services locaux et sèmera des embûches additionnelles quant à l’adoption de politiques efficaces pour lutter contre les changements climatiques et protéger l’environnement.

« Nous nous sommes donné beaucoup de mal pour obtenir le plus grand nombre de sections possibles de l’AÉCG, et ce que nous avons vu suggère fortement qu’il s’agit d’un mauvais accord pour la population canadienne », poursuit la lettre. « En rendant public le texte intégral de l’Accord, vous auriez ainsi la possibilité de prouver que nous avons tort, le cas échéant. »

Le Réseau pour le commerce juste demande à d’autres groupes d’appuyer l’appel à la transparence. Il a lancé une PÉTITION EN LIGNE demandant que l’AÉCG fasse l’objet d’un examen public avant sa signature par le gouvernement fédéral.

Le Réseau pour le commerce juste est formé d’organisations environnementales, syndicales et étudiantes, d’associations de producteurs agricoles et de groupes luttant pour la justice sociale qui s’inquiètent des répercussions négatives de l’AÉCG.

Renseignements
TJN.RCJ@gmail.com / rqic@ciso.qc.ca
En français : tél. 438-396-6284
En anglais : tél. 647-222-9782



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 269 / 77930

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documentation  Suivre la vie du site Communiqués du RQIC   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License